Vous êtes ici : Accueil > Blog > Retour à la Nature au Salon Zen Espace Champerret à Paris

Retour à la Nature au Salon Zen Espace Champerret à Paris

Le 03 octobre 2014
Retour à la Nature au Salon Zen Espace Champerret à Paris
Hier jeudi 2 octobre, je me suis rendue au Salon Zen à Paris, plus précisément à l'Espace Champerret dans le 17e arrondissement.

Il a été difficile pour moi de choisir la journée "la plus intéressante" pour y aller : 5 jours de salon au total avec de nombreuses conférences et ateliers sur des sujets tels que "Oser être soi même" avec Edouard Stacke, "Réconcilier mon discours et ma vie" avec Cyril Dion, etc...

Le thème qui m'a le plus tenté était "Retour à la nature et projet de vie" par Bernard Farinelli qui se déroulait le jeudi à 12h. 

Autrefois, la nature était omniprésente, nous nous promenions dans la forêt ou dans les prairies situées aux abords de nos maisons, nous vivions de la Nature, nous connaissions la Nature grâce à nos ancêtres et nos parents qui la cotoyaient chaque jour et pour chaque besoin (alimentaire, médical...). Maintenant, la mondialisation, le "progrès" font que cette Nature qui nous était si familière en est devenue quasiment étrangère. Certain d'entre nous ont la chance de vivre en campagne, mais quelle campagne ? des cultures ou des élevages de centaines d'hectares ? Où sont passé les bocages verdoyants, les friches et les landes d'antan ? Cette folie de la surconsommation et de la surexploitation nous a fait perdre cet environnement qui nous est tellement cher à cause de l'agriculture intensive, de l'urbanisation, de la déforestation... Nous consommons sans cesse l'espace (2 milliards d'habitants en 1900, 7 milliards en 2014 et 11 milliards prévus à la fin du siècle). Et inversemment la moitié des animaux sauvages a disparu en moins d'un demi-siècle selon une étude menée par le WWF avec un fort déclin sur ces dernières années. Plus d'hommes et moins d'animaux. Sauf que sans biodiversité, nous ne pouvons pas survivre. Sans oublier évidemment le changement climatique, une autre des causes de la disparition des espèces.

Rien n'est irrémédiable, nous pouvons encore changer les choses, certaines espèces se maintiennent grace à nos efforts, aux sanctuaires et aux réserves que nous créons pour les protéger. Le Bio par exemple était encore raillé il y a quelques années, maintenant les gens commencent à prendre conscience de l'importance de manger "équitable". Avec le temps, avec les connaissances, avec le militantisme, nous pourrons retrouver cette Nature perdue qu'est la notre, fondamentalement.

Pour conclure, un salon très intéressant que je vous conseille pour réfléchir à qui nous sommes en vivant mieux dans un monde équilibré où nous recherchons le bien-être intérieur et extérieur.


"Le grand secret de la vie est d'apprendre à vivre en harmonie avec les lois de la Nature. Les lois de la Nature sont des Principes divins et sont là pour guider et diriger l'homme". - Abel Allen

t